Gestes qui sauvent

Notre engagement

Signature de la dernière convention avec le Ministère de l’Education Nationale.

Notre association s’est engagée à « contribuer à la sensibilisation et à la formation au secourisme, dans le cadre du plan de déploiement de la formation aux gestes de premiers secours, en proposant aux établissements scolaires des actions menant les élèves à acquérir les compétences d’apprendre à porter secours dans le premier degré, et prévention et secours civiques dans le second degré  »

Le conseil d’administration a décidé de tester cette action avec l’aide de la Protection Civile, partenaire historique de la MAIF et autorité d’emploi. Cela permettra aux bénévoles de Prévention MAIF d’intervenir sur la thématique des gestes qui sauvent au sein des collèges, et aux collégiens de recevoir une attestation de cette initiation.

Dernière info…

Le docteur Patrick Pelloux, président de l’Association des médecins urgentistes de France (Amuf), et le colonel Eric Faure, président de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSPF) ont remis à la secrétaire d’Etat de l’Aide aux victimes un rapport proposant une vingtaine de mesures pour former davantage de Français aux premiers secours.

Vous pouvez lire ce rapport (30 pages au format pdf) en cliquant ici.

Dans ce document l’annexe 3 précise que notre association est un « partenaire conventionné et agréé ».

 

Pour voir cette page, cliquez sur ce dessin :

Textes officiels

Bulletin Officiel N°30 du 25 août 2016

En classe de troisième
Une sensibilisation de tous les élèves en classe de troisième est généralisée.
Les objectifs fixés sont les suivants : à la fin de l’année scolaire 2016/2017, 50 % des élèves de troisième devront avoir reçu une formation à la prévention et secours civiques de niveau 1 (PSC1). 60 % en 2017/2018 et 70% en 2018/2019. Les élèves de troisième n’ayant pas bénéficié de la formation au PSC1 recevront une sensibilisation aux gestes qui sauvent. Ainsi dès cette année scolaire, 100 % des élèves auront reçu soit une formation au PSC1 soit une sensibilisation aux gestes qui sauvent.
Pour conduire ces formations, les chefs d’établissement s’assurent de la mise en place dans leur collège d’une formation à la prévention et secours civiques de niveau 1 (PSC1) ou au moins d’un module de deux heures aux gestes qui sauvent (GQS). Les chargés académiques du dossier secourisme accompagnent les chefs d’établissement pour la mise en œuvre de cette formation. Les formateurs aux GQS sont soit des formateurs en PSC, soit des formateurs SST, soit des formateurs PS, à jour de formation continue dans tous les cas.

Guide Pédagogique du Ministère de l’Intérieur

ENCADREMENT
La sensibilisation est animée (sous l’autorité d’emploi d’une association de 1ers secours), par :

  • des Formateurs aux premiers (PAE FPS), des formateurs en prévention et secours civiques (PAE FPSC) à jour de leur obligation de formation continue et des formateurs sauveteurs secouristes du travail (FSST) à jour de leur maintien des acquis et actualisation des compétences.
  • Toute personne majeure détenant un certificat de compétences de citoyen de sécurité civile –PSC 1 datant de moins de 3 ans, formée par l’autorité d’emploi et sous sa responsabilité aux référentiels techniques et pédagogiques des gestes qui sauvent.

Le déroulement de l’action au sein des collèges

  • Public : 30 élèves (maximum) de 3ème non titulaires du PSC1
  • Durée : deux heures  d’apprentissage des gestes ce qui correspond à trois heures de cours collège
  • Intervenants : 2 bénévoles de Prévention MAIF et un bénévole de la Protection Civile
  • Objectif : initiation aux gestes qui sauvent

Présentation des deux associations : Prévention MAIF et Protection Civile.

Le groupe (30 élèves) est scindé en 2 sous-groupes.

15 élèves avec les formateurs de la Protection Civile et 15 élèves avec les formateurs de Prévention MAIF.