A vélo

Le vélo est un moyen de transport, pour les courtes distances, de plus en plus utilisé. Economique, écologique, favorable à la santé, de nombreuses villes en favorisent l’utilisation en créant des pistes cyclables, des aménagements spécifiques ou en mettant à disposition de cycles en libre service.

Le développement des VAE, vélos à assistance électrique, facilite l’usage du deux-roues, en diminuant l’effort physique, ouvrant l’utilisation à des personnes moins « sportives ».

  • En 2016, 159 cyclistes ont été tués ;
  • Les 3/4 des personnes gravement blessées le sont à la tête, d’où l’importance du port du casque ;
  • Deux tiers de la mortalité cycliste surviennent hors agglomération ;
  • Les seniors paient un lourd tribut à l’accidentalité des cycles.

En tant que cycliste, vous êtes particulièrement vulnérable, un vélo entretenu plus un bon équipement permettent de réduire les risques.

Votre vélo doit être en état. Certains équipements sont obligatoires, d’autres conseillés pour votre sécurité.

Regardez l’animation ci-dessous

Le casque

Le casque est obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans, pour les autres usagers il est seulement indispensable : 70% des blessures graves, au cours d’un accident en vélo, portent sur la tête.

Des études, soutenues par Fondation MAIF, montrent que les parties frontales et temporales sont particulièrement touchées.


Le bandeau

Pour ceux qui sont réfractaires au port du casque, un nouveau
produit vient de voir le jour. Il s’agit
d’un bandeau, protégeant a minima les zones les plus exposées en cas de chute. Il est fait d’un matériau innovant, à la fois souple et absorbant (jusqu’à 16.2Km/h).
Roulé, il tient dans la poche.

Made in France, décliné en formes et coloris variés, il sera commercialisé en magasins de cycles et de rollers ainsi que sur l’e-shop de la marque (www.okyl.fr)

Conçu par l’équipe du professeur Remy Willinger du laboratoire ICube (CNRS-Université de Strasbourg),  le projet a obtenu le soutien de la Fondation MAIF,  de la Fondation Macif , de la région Nouvelle-Aquitaine et de la BPI (Banque pour l’innovation).

Voir une vidéo de présentation

Le gilet

Les cyclistes sont les usagers de la route les moins visibles.

Les feux dont sont équipés les bicyclettes sont moins visibles et portent moins loin que ceux des cyclomoteurs et des motos.Ils sont notamment peu perceptibles de nuit hors agglomération, en l’absence d’éclairage public.

C’est pourquoi le port du gilet de sécurité est obligatoire pour tout conducteur et tout passager d’un cycle, de nuit, ou de jour lorsque la visibilité est insuffisante.

Pour être bien vu, à tout moment de la journée, le port de vêtements clairs ou d’un gilet est conseillé.

L’entretien du vélo

  • Avant de partir, vérifiez que votre vélo est en bon état : pneus, freins, éclairage, chaîne et pignons.

Le casque

  • Portez un casque : pas obligatoire, le casque est juste indispensable (attention, le casque est maintenant obligatoire jusqu’à 12 ans).

Le code de la route

  • Circulez de préférence sur les voies qui vous sont réservées (pistes et bandes cyclables) et n’oubliez pas qu’au-delà de 8 ans les trottoirs vous sont interdits ;
  • Respectez la signalisation routière ;
  • La nuit, portez des éléments rétro-réfléchissants (le port du gilet est obligatoire hors agglomération la nuit et quand les conditions climatiques sont mauvaises).