Les risques technologiques

Les risques technologiques résultent de l’action des hommes, de leurs productions, de leurs créations. Ils sont présents dans toute notre vie quotidienne.

En effet, l’homme, dans sa recherche du progrès, exploite les ressources naturelles, invente de nouveaux produits, transforme la matière, fabrique des matériaux nouveaux, les stocke, les conditionne, les transporte, autant de sources de danger.Raffinerie B

Cette production, ce stockage ou ces transports peuvent générer
des risques que l’homme doit prévoir, éviter et gérer..

Les risques technologiques sont classés selon leur origine :

  • Le risque chimique
  • Le risque industriel
  • Le risque nucléaire
  • Le risque de rupture de barrage
  • Le risque lié au transport des matières dangereuses

En cas d’accident majeur, les sirènes vont se déclencher pour alerter les populations : c’est le signal national d’alerte.

Nous avons besoin de l’industrie, de ses emplois, de sa production. Mais toute entreprise peut présenter des risques pour l’environnement et les populations. Les règles et les normes de construction, de surveillance sont strictes, mais connaître les risques, les comportements adaptés face à un accident industriel est nécessaire.

Nous devons nous préparer, en particulier lorsque dans une entreprise, près de notre domicile ou de notre école, le risque d’accident majeur est présent. Des plans prévisionnels du risque existent dans ces sociétés, l’activité industrielle est encadrée, mais tout citoyen doit être capable de réagir promptement, d’adopter les bons comportements pour sa survie et celle des autres.

Ces fiches pourront vous y aider.

Brochure sur le risque industriel du Ministère de l’écologie et du développement durable

Page brochure industriel

Page fiche industriel

Cette fiche pédagogique vous permettra d’aborder le risque, les comportements à adopter et l’histoire des grands accidents majeurs dans le monde

Plus de 80% de l’électricité produite dans notre pays provient de centrales nucléaires. Les règles et les normes de construction, de surveillance sont strictes, mais connaître les risques, les comportements adaptés face à un accident nucléaire est nécessaire.

Ces fiches pourront vous y aider

Toute ville, tout village est soumis à ce risque. Partout, sur les dessertes routières, ferroviaires, fluviales ou maritimes, des camions-citernes, des wagons, des péniches ou des bateaux transportent ces matières dont l’industrie ou les particuliers ont besoin : carburant, produits chimiques, gaz sont indispensables à la société actuelle.

A Big Fuel Tanker TruckDe plus, des oléoducs ou des gazoducs sillonnent le pays, transportant des milliers de tonnes de produits inflammables ou explosifs.

Le transport de ces matières, malgré les normes l’encadrant, peut être à l’origine d’un accident majeur, par accident, par négligence.

Chacun doit être informé et connaître les gestes qui permettent la mise en sûreté.


Les barrages permettent de réguler les cours d’eau mais aussi de produire de l’électricité. Les millions de mètres cubes d’eau retenus, en passant par des turbines, produisent une énergie propre, renouvelable.

Mais il est nécessaire, à certains moments, de « purger » les barrages en faisant des lâchers d’eau : de grandes quantités d’eau peuvent dévaler la rivière en aval. Il ne s’agit pas, dans ce cas, d’un accident majeur, les populations sont prévenues mais un risque existe, particulièrement pour les personnes ne connaissant pas bien les lieux, des touristes par exemple, ou des enfants en classe transplantée.Fotolia_38002171_M

Par contre, une rupture de barrage peut provoquer un accident majeur. L’événement est rare, ces ouvrages sont très surveillés.

En 1959, dans le sud de la France, le barrage de Malpasset s’est rompu, détruisant tout dans la vallée et faisant plus de 400 morts.


Dans le cas de lâchers d’eau d’un barrage, il faut impérativement, en aval, quitter le lit de la rivière et ses abords.

Pour prévenir des lâchers, une alarme sous forme d’une corne retentit régulièrement.