Participation à l’action « Course en cours »

Imprimer

Le 31 mai 2017, dans Actualité

Depuis trois ans, l’antenne Prévention MAIF de Bordeaux participe à l’action « Course en cours », un concours pluridisciplinaire pour collégiens et lycéens autour des sciences, de la technologie et de l’ingénierie avec la construction d’une mini-F1 à moteur électrique.

« Course en cours », c’est quoi ?

« Fabriquer sa propre voiture » : un rêve d’enfant aujourd’hui réalisable grâce à l’action « Course en cours ». Pendant une année scolaire, l’objectif est d’imaginer, de concevoir en 3D mais également fabriquer et faire courir une mini-voiture de course propulsée par un moteur électrique. En équipe de 4 à 6, les élèves conçoivent un dossier avec une fiche technique de la voiture, trouvent des sponsors, construisent un stand à thème, créent la décoration de la voiture et bien sûr la fabriquent en utilisant les mêmes outils et processus que les ingénieurs et les professionnels de la course automobile. La voiture de course réalisée doit pouvoir disputer des « runs » et se mesurer aux autres voitures venues de toute la France lors des épreuves régionales pour accéder à la grande Finale Nationale.

Alain Mathivet, bénévole à l’antenne Prévention MAIF de Bordeaux, nous fait partager son expérience : « La course est une course de vitesse en ligne droite. La piste peut faire de 12 m à 16 m. Les moteurs électriques gérés durant la course par ordinateur sont identiques et les bolides peuvent parcourir la piste en 2 secondes 202 millièmes ! ».

Des actions pour sensibiliser aux dangers de la route

L’antenne de Bordeaux participe à cette manifestation pour sensibiliser les étudiants aux dangers de la route, et notamment en menant des actions sur la sécurité à deux-roues motorisés. Pendant les épreuves régionales à Bordeaux, les bénévoles de l’antenne proposent plusieurs ateliers :

  • sensibilisation sur les risques du débridage des moteurs de cyclomoteurs (non assurance, risque d’accident supérieur du à un freinage insuffisant…),
  • rappel des obligations vestimentaires des usagers de deux-roues à moteur et conseils vestimentaires non obligatoires pour ces mêmes usagers,
  • utilisation de lunettes d’alcoolémie pour avertir des dangers d’une conduite sous l’emprise de l’alcool,
  • manipulation du réactiomètre pour adopter les bonnes distances de freinage.
Sed dictum Phasellus elementum consectetur et, luctus dolor elit.