Permis piéton

Imprimer

Le 12 octobre 2015, dans Actions nationales, Actualité

Le Permis Piéton évolue

A compter de la rentrée scolaire 2017, le Permis Piéton sera exclusivement proposé par l’association Prévention MAIF. Celle-ci avait repris, en janvier 2011, cette opération initiée en 2006 par la Gendarmerie nationale, puis par la Police nationale et la Préfecture de police de Paris. En 2013, l’Association des Maires de France avait rejoint l’ensemble de ces partenaires.

Soucieuse de favoriser une plus grande sécurité des enfants dans leurs déplacements piétonniers en les responsabilisant dès l’école primaire, l’association Prévention MAIF a décidé de jouer un rôle plus actif dans l’opération, en continuant d’y associer, bien évidemment, les partenaires historiques. 

 

Les objectifs de l’opération

À savoir

Prévention MAIF renforce son engagement dans cette opération de diplomatie publique, ce qui lui permet de couvrir une part importante des compétences requises par l’APER (Attestation de Première Education à la Route).

Depuis le début de l’opération, plus de 6 millions d’enfants ont bénéficié de cette sensibilisation. Potentiellement, tous les élèves de CE2, soit 750 000 enfants par an, peuvent être concernés.

L’opération a pour objectif de :

  • former tous les élèves de CE2 à devenir autonomes et responsables dans leurs déplacements piétons ;
  • inscrire le déplacement piéton dans le cadre du développement durable.

Le permis piéton

  • il matérialise auprès des enfants de CE2 une étape dans l’acquisition des savoirs exigés par l’APER et s’inscrit dans le cadre de la rubrique « se déplacer, accompagné, seul ou à plusieurs, dans des espaces identifiés, de plus en plus variés ».

L’éducation au permis piéton a pour vocation de :

  • responsabiliser les enfants sur leur propre sécurité et sur le respect des usagers les plus vulnérables ;
  • impliquer les familles dans la prise en compte des dangers auquel est confronté l’enfant piéton ;
  • offrir aux enseignants un outil efficace et facile à mettre en œuvre dans le cadre de l’APER ;
  • proposer des partenariats avec la Gendarmerie Nationale, la Police Nationale, la Préfecture de Police et les Municipalités.

Mots-clés : permis, piéton,